Commentaires récents

    Faits saillants du lancement d’Aeolus

    Mis en orbite à bord d’une fusée Vega depuis le Spaceport européen en Guyane française le 22 août 2018, le satellite Aeolus de l’ESA mesurera les vents autour du globe et jouera un rôle clé dans notre quête pour mieux comprendre le fonctionnement de notre atmosphère. Il est important de noter que cette nouvelle mission améliorera également les prévisions météorologiques. L’Aeolus transporte l’un des instruments les plus sophistiqués jamais mis en orbite. Premier du genre, Aladin inclut une technologie laser révolutionnaire pour générer des impulsions de lumière ultraviolette qui sont diffusées dans l’atmosphère afin de profiler les vents du monde – une approche complètement nouvelle pour mesurer le vent depuis l’espace.
    Avant le décollage, le satellite avait été au port spatial pendant environ six semaines pour être testé, ravitaillé en carburant, enfermé dans le carénage de la fusée Vega, déroulé sur la plate-forme de lancement et hissé dans la tour de lancement. Vega a décollé à 21h20 GMT (23h20 CEST, 18h20 heure locale) le 22 août. Quelque 55 minutes plus tard, l’étage supérieur a mis Aeolus en orbite et le contact a été établi par la station terrestre Troll en Antarctique à 00:30 CEST le 23 août. Le satellite est contrôlé depuis le Centre européen d’opérations spatiales de l’ESA à Darmstadt, en Allemagne. Les contrôleurs passeront les prochains mois à vérifier et calibrer soigneusement la mission dans le cadre de sa phase de mise en service.

    Source ESA

    Hotspot sicilien

    Copyright : contient des données Copernicus Sentinel modifiées (2018), traitées par ESA, CC BY-SA 3.0 IGO.

    Sicily_hotspot_node_full_image_2.jpg

    Lancé le 25 avril 2018, Sentinel-3B a déjà livré des premières images impressionnantes de son instrument de mesure de la couleur de l’océan et de la terre, de son altimètre et des canaux optiques de son radiomètre. Maintenant que les canaux infrarouges thermiques du radiomètre sont allumés, le satellite complète sa série de nouveautés avec une image qui représente les signatures thermiques sur le sud de l’Italie, la mer Méditerranée et la Sicile – avec le point chaud de l’Etna clairement visible. Cette image montre la ‘température de luminosité’, qui correspond au rayonnement émis par la surface. Un traitement plus poussé est nécessaire pour en faire une carte de température réelle. La surface du terrain est représentée en rouge-orange, ce qui correspond à une plage de température de luminosité de 296-320K. Les couleurs bleues sur l’océan correspondent à une gamme de 290-295K. Les zones bleu-noir foncé correspondent aux nuages, qui sont opaques au rayonnement infrarouge thermique et empêchent ainsi de voir l’océan ou la surface de la terre.

     

    L’Etna, le volcan le plus grand et le plus actif d’Europe, semble beaucoup plus chaud que la terre environnante. Dans un état d’agitation presque continue, le volcan est actuellement classé comme ayant une  » activité mineure « .

    Au-dessus des océans, le radiomètre Sentinel-3 est important pour la mesure de la température de la surface de la mer pour les centres océanographiques et de prévision météorologique. Sur terre, l’instrument peut être utilisé, en particulier, pour surveiller les îlots de chaleur urbains et les feux de forêt.

     

    Source ESA

    Les facteurs qui influencent le climat – partie 41

    Les Ouragans (1)

    Continuer la lecture

    Les facteurs qui influencent le climat – partie 40

    La déforestation

    Continuer la lecture

    Les facteurs qui influencent le climat – partie 39

    Les vents orographiques

    Continuer la lecture

    Les facteurs qui influencent le climat – partie 36

    Le régime des précipitations (1)

    Continuer la lecture

    L’Europe sans nuage

    Cloud-free_Europe.jpg

    Cette mosaïque d’images sans nuages du satellite Copernicus Sentinel-3A s’étend sur tout le continent européen et plus encore. La vue s’étend de l’Islande au nord-ouest jusqu’à la Scandinavie et la Russie au nord-est, et des extrémités nord de la Norvège et de la Finlande jusqu’en Algérie, en Libye et en Égypte.

    Continuer la lecture